Monday, 19 October 2015

L'appelle du sang


Par Serge Cote 20150610
---------------------------
---------------------------
Inscription au Grimoire de Jacques 20040210
Je l’ai attrapé par la tignasse de ses longs cheveux blonds. Se débattant, elle a essayé de s’échapper. Avec une main lui tenant ses cheveux et l’autre sous le menton, je l’ai tiré de toutes mes forces vers l’arrière. Elle bascula violemment pour venir frapper le sol avec sa tête. Le « thud » de l’impact m’indiqua qu’elle ne devrait plus tenter de s’enfuir.
La prenant en dessous des bras, je l’ai tiré jusqu’à mon atelier pour finir de m’occuper d’elle. Il était déjà rendu 05 :35 à ce moment-là. J’ai été obligé de m’activer pour finir avant d’aller au bureau.
Après m’être assuré que les liens étaient bien solides, je l’ai accroché par les chevilles sur le crochet. Je l’ai soulevé pour la placer juste au-dessus de mon bac. Je lui ai attaché la tête en arrière afin de dégager son cou. N’oubliant pas cette fois-ci de m’assurer que ses cheveux ne nuisaient pas. D’un geste rapide et précis, je lui ai ouvert l’artère jugulaire.
Elle m’a donné environ 5 litres de sang. Assez pour mes besoins pendant deux mois.
Par la suite, Je me suis dépêché à me préparer pour aller à mon bureau. Je suis agent de valeur immobilière avec ma propre bannière. « La vie est belle immobilier enr. »

***
Dans la soirée du 10 Février… dans le présent…
« Caromos je te rends hommage avec cette offrande. Donne-moi la force de renverser mes ennemies et de m’imposer dans cette réalité. » Plaçant un bol plein de sang frais sur l’hôtel, je penchai la tête en signe de respect. Reprenant la même phrase dans ma tête. Je relevai la tête avec un sourire. Je sens en moi l’approbation du démon et la certitude qu’il va m’aider à vaincre mes ennemies. Je mets fin au rituel en prenant toutes les précautions nécessaire.
Sortant du cercle, je prends la coupe de cérémonie pour boire le sang que je venais d’offrir à Caromos. Ceci pour finir de sceller notre association.
Du sang frais. Mmmmm 
Vraiment, j’y prends goût.

***
Inscription au Grimoire. 20040212
La première fois que je me retrouvai à boire du sang, ce fut difficile de ne pas vomir. Le blocage mental implanté par notre société est très fort, il nous force à traiter le sang comme un liquide impur et dangereux à consommer.
Mais la réalité, c’est que celui-ci est une source de pouvoir. Si la population venait à savoir tout ce que le sang peut apporter, la vie paisible de notre société serait totalement bouleversée. En comparaison, regardez  l’utilisation du café. C’est la drogue légale la plus répandu en Amérique. Le café est tellement rendu important dans la vie de notre société qu’il est inconcevable de penser qu’un jour il n’en fasse plus partie. Si le sang en venait à être utilisé comme le café, il surpasserait celui-ci et le remplacerait à long terme.
Il y a trois ans, je suis devenu un consommateur régulier de sang.
Mes premiers essais furent avec du sang animal. Chat, chien, lapin et plein d’autres petits animaux. Mais le fait qu’il y avait des risques pour attraper certaines maladies me poussa à arrêter d’utiliser ces sources. Mais encore une fois, je me suis demandé si ces risques étaient vrai ou pas. De mon côté, je n’ai pas eu de problème avec quoi que ce soit.
Puis je commençai à utiliser mon sang.
Mais, avec mes expériences, je me rendis compte que d’utiliser mon sang me rendait vulnérable. Lorsque l’on traite avec des démons, il est mieux de garder ses distances. Ces entités vont constamment chercher à nous prendre en défaut. En utilisant notre sang, on est plus vulnérable face à ces entités.
Il y avait moins de risque à utiliser le sang d’une autre personne. Et c’est pour cela que j’en suis rendu à mon deuxième sacrifice.
Après chaque sacrifice, je fais un rituelle magique pour diriger l’âme vers la lumière et m’assurer que l’entité ne cherche pas à revenir me nuire.
Le corps, je le découpe et je le dissous dans un bain d’acide. Le résidu est ensuite dilué avec beaucoup d’eau et envoyé dans les égouts.
La sorcellerie m’a ouvert la porte sur beaucoup de chose. Et je ne voudrais jamais revenir en arrière.
Depuis que j’utilise la sorcellerie, j’ai détruit les obstacles qui se présentaient sur le chemin de ma réussite. Mon entreprise est en train de s’imposer comme l’une des plus puissantes dans le domaine de l’immobilier.
À cause de mes sacrifices humains, certain vont dirent que je suis un monstre. Il est certain que le fait d’être directement lié à la mort de ces personnes me place dans une citation monstrueuse.
Mais personnes ne traite de monstre les grandes entreprise qui vont tuer des millions de personnes avec leurs produits défectueux. Ou ces hôpitaux qui vont tuer des milliers de personne tout simplement parce qu’il n’y a pas la volonté pour les sauver. Dans ces cas-là, on ne parle pas de monstre. Mais quand on regarde mes quelques sacrifices, on est horrifié.
Je suis dans l’ombre et personne n’est au courant de ce que je fais dans mon sous-sol.
Encore quelques années et je vais avoir accumulé assez de richesse pour prendre ma retraites et relaxer. Je n’aurai plus besoin de faire des ententes  démoniaques et de consommer du sang.

***
Inscription au Grimoire. 20040420
Je n’ai pas dormis depuis 10 jours.
Avec mon entreprise, j’écrase la compétition et de ce fait j’ai triplé les profits.
Le problème qui se pose, c’est que j’ai perdu le contrôle sur ma consommation de sang. J’en veux toujours plus.
Je ne suis plus le même. J’essaie de ne pas faire de lien, mais je ne peux pas nier la ressemblance entre ce que je suis devenu et la créature romanesque de Stoker.
Est-ce que je suis devenu un vampire?
Voici ce que j’ai remarqué de changé en moi.
-         Ma peau a pris une teinte tellement blanche qu’elle en est presque rendu translucide.
-         Mes yeux sont hypersensibles à la lumière. Le soleil et les éclairages trop puissants m’aveuglent. De ce fait, je porte des verres fumés presque continuellement. Je vois mieux dans le noir, mais j’ai encore besoin d’une source lumineuse minimale pour me diriger.
-         Je ne ressens plus la fatigue.
-         Mes capacités sensorielles sont hyper développées.
-         Je suis plus fort, plus rapide et plus agiles.
Le bon côté de tout cela c’est que je suis plus efficace dans mes mises à mort sacrificiel.
D’un regard, je suis capable d’évaluer la quantité de sangs qu’une personne pourrait me fournir et le niveau de difficulté pour l’obtenir.
En vérité, tuer est rendu une routine pour moi. Je ne ressens plus cette nervosité que je ressentais auparavant.
***
Inscription au Grimoire. 20040425
Caromos m’a demandé une nouvelle offrande.
Depuis le début de notre association, j’en suis rendu à ma cinquième offrande. La réticence que je ressentais n’est plus au même niveau maintenant. Je dirais même que j’ai un petit soubresaut d’excitations en pensant aux sangs que j’allais consommer après le rituel.
Je ne ressens pas beaucoup de remords face à ce que je vais faire ce soir. En réalité, je me vois comme un agent épurateur qui élimine les maillons faibles afin de purifier la race.
La race, je me demande si je suis encore humain. Mon association démoniaque et ma constante soif sanguinaire me sépare de la population générale. Peut-être que je suis devenu quelque chose d’autre.
Un vampire?
Je ne veux pas utiliser le cliché du vampire, mais je me demande si je suis le seul dans le monde à avoir découvert l’incroyable puissance qui se cache dans le sacrifice sanguinaire.
J’ai fait quelques recherches sur le net. Je me suis informé dans certaines  boutiques de magie sur ce qui avait rapport avec les rituels utilisant du sang. La réponse fut passablement la même. Ils sont tous en accord pour dire qu’il y a un grand danger. Qu’il ne faut pas pratiquer ce genre de chose.
Mais maintenant, je comprends que c’est une conspiration. Ce savoir ne doit pas se répandre.
Ces lignes que je suis en train d’écrire, elles sont précieuses.  Je garde mon grimoire caché. Pour des raisons évidentes sur le plan criminel, mais aussi pour ne pas répandre ce savoir. Moins il y en a qui vont utiliser cette magie et plus mes capacités décuplé vont m’avantager.

 ***
Dans la soirée du 02 Mai… dans le présent…
« Caromos je te rends hommage avec cette offrande. Continu de me donner ton appuis pour que je puisse m’imposer dans cette réalité. » Je prends la coupe de sangs et la lève au-dessus de ma tête tout en regardants vers l’hôtel en signe de respect. Répétant la phrase dans ma tête. Je redescends la coupe pour la déposer sur l’hôtel.
Avant que je puisse terminer le rituel, je sens une bouffé de chaleur. Je me sens bizarre. Quelque chose ne va pas. Je perds l’équilibre. Je tombe par en arrière. Ma chute ne s’arrête pas au sol. Je dépasse le plancher et je tombe dans un puits sombre. Je vois les murs de terre et de pierre. Je tombe et je tombe jusqu’à ce que je me retrouve dans le noir. Une noirceur totale et opaque. Je ne suis pas seul, je ne suis plus maitre de mon corps.

***
Inscription au Grimoire. Date inconnu
Je ne sais pas combien de temps il me reste avant que l’entité revienne en moi.
Je suis possédé.
Je crois que j’ai fait une erreur dans mon rituel. Je suis presque certain de ne pas avoir fermé le cercle pendant le rituel. Et de ce fait, le démon est venu me prendre.
Je ne suis pas certain de tout ce qui s’est passé depuis que je suis tombé sous l’emprise du démon. Je ne sais pas combien de temps c’est écoulé. Quelques images, des sons et des impressions sur ce qui s’est passée. Mais rien de clair.
Pour une raison qui m’échappe, je suis revenu dans mon corps.
J’en profite pour écrire tous ce que je peux afin de laisser une trace de ce qui s’est passée ici.
Je ne me fais pas d’illusion. J’ai risqué gros et j’ai perdu.
Pour moi c’est fini. Je vais cacher ce grimoire dans le mur du sous-sol en espérant que la personne qui va le trouver va l’utiliser à bon escient et ne pas faire les mêmes erreurs que moi.

***
Dans la nuit du 15 Août…  dans le présent…
Je dépose le livre dans sa cachette. C’était possiblement la dernière fois que j’y écrivais.
J’ai faim. Tellement faim. Je regarde autour de moi. Ma salle de rituel est sens dessus dessous. Plusieurs Object sont cassée et il y a des traces de coup porté dans les murs. Le démon en a profité pour faire ce que bon lui semble avec mon corps et mon environnement.
Dans le coin il y a un frigidaire. C’est nouveau, je n’ai pas de souvenir d’avoir mis un frigidaire là. Le démon c’en est occupé.
J’ouvre la porte. À l’intérieur il y a plusieurs pots remplis de sangs. Mais mon regard est attiré vers ce qui me semble être une cuisse humaine dans un sac de plastique. J’attrape le sac et sort le morceau de viande.
Sans me poser de question, je mords dans la chair tendre pour en avaler un morceau.
Mmmmmmmmmm 
C’est ça qu’il me fallait…   j’avais tellement faim…