Sunday, 15 February 2015

La goute d'eau (histoire courte)

Comme une goutte de pluie qui tombe sur le toit, il arriva dans la pièce comme par magie. Ce moment se devait d’être spécial, mais je ne croyais jamais voir une chose pareille. La lumière vacilla un moment pour le laisser apparaître. Il rayonnait de toute sa splendeur. Le dieu incarné qui est venu sur terre pour nous sauver.

Je suis croyant et j’étais certain qu’il allait venir pour nous purifier de nos péchés. Mais je ne  m’imaginais jamais que son arrivé serait aussi spectaculaire.

À genoux, je le remercier de sa présence et lui offrit mes services. Il plaça sa main sur ma tête et accepta ma servitude.

Il prit parole : « Je veux que tu rassembles les fidèles pour ce soir. Je vais leurs parlers. » Et sur ce il quitta la pièce pour s’en aller dans le jardin.

Je pris le téléphone et déclencha la chaîne des élues.

*****************

Le soir venu, l’assemblé des fidèles est présent dans toute sa blancheur. 150 000 hommes et femmes venues pour être les premiers à recevoir la parole de dieu.

Sur le podium spécialement bâtit pour cette occasion, il se présenta et se prépara à prendre la parole : « Chers fidèle, je suis ici aujourd’hui pour purifier les brebis. Je suis l’incarnation de la divinité. Je suis votre sauveur. Ouvrez votre cœur à moi. Fermer les yeux et laisser la note divine sortir de votre bouche. »

Sur ce, les fidèles ouvrirent la bouche et laissèrent le sont divin sortir comme il l’avait pratiqué pendant toute leurs vie.

L’incarnation rayonna et reçu toute l’énergie libéré par ses fidèles. Peut-être un peu trop d’énergie. Un peu partout dans la salle, des fidèles d’écroulèrent de fatigue. Plus le temps avançait et plus il y en avait. Le spectacle était incroyable, l’incarnation devenait de plus en plus lumineuse tendit que la masse de ses fidèles diminuait de façon incroyablement rapide. Après une minute, il ne restait plus que quelques milliers de fidèles à émettre la note divine.

L’incarnation sourit et parla : « Il n’y a pas plus belle destiné que de mourir pour son dieu. »

Il ouvrit encore plus grand les bras et les mains. Et sa lumière augmenta d’intensité à en devenir impossible de le regarder directement. Les fidèles restant tombèrent les uns après les autres. Jusqu’au moment où il ne resta plus personne debout. À ce moment, l’incarnation baissa les bras et se tourna vers-moi. « Serviteur, je veux visiter les autres regroupement de mes fidèles. Je n’ai plus besoin de cet assemblé. Brûle cette bâtisse. »

Il n’était pas de mon ressort de décider ce qui est bien ou ce qui est mal. Les personnes ici rassemblé ont servit leur dieu avec joie. Il n’y a plus rien a faire ici pour eux. Leurs destinées ont été remplies.

Pendant les 2 mois suivant, j’accompagné l’incarnation sur le chemin de tous les rassemblements de fidèles. Il ne restait qu’un endroit à visiter. Le dernier bastion de fidèle.

Je suivais l’incarnation sur le chemin menant au Podium. Il se retourna et me dit : « Tu vas être le témoin et ainsi rapporter ce que tu as vue. Tu es celui qui va convaincre les infidèles de joindre nos rangs. Après ce soir, je vais quitter cette réalité. Et je vais te laisser le travail de regrouper de nouveau fidèle. »

L’incarnation prit place sur le Podium. Il leva la main et dit : « Ouvrez votre cœur à moi. Fermer les yeux et laisser la note divine sortir de votre bouche. » 

La scène se répéta pour la dernière fois. Et je la regardai avec plus de clarté qu’avant. Je devais convaincre les infidèles de joindre les brebis de dieu. Et pour cela je me devais de tout rapporter le pus fidèlement possible.

Comme je l’avais fait à toute les fois depuis l’arrivé de l’incarnation, je purifiai l’endroit et le suivit en dehors dans le jardin.

Il se tourna et me parla : « Je quitte cette dimension et sache que tu as bien fait ton travaille jusqu’à maintenant. Mais ce qui t’attends dans ton futur est encore bien mieux. Ne me déçoit pas. »

Et sur ce, l’incarnation disparu.

********************
Sur une île privée dans le sud des Antilles, un groupe attend le retour de leur compagnon envoyé comme une sonde avec l’aide de la machine d’Urimas. En une éclaire, il réapparu devant l’assemblé des maître de l’énergie.
Tous avaient un sourire rayonnant. Tout avait fonctionnée à merveille. Les générateurs avaient emmagasiné toute cette sublime énergie. Et maintenant, le projet pouvait passée à la phase spatiale. Le vaisseau était prêt et les ingénieurs mettaient les dernières touches de préparation pour le décollage. D’ici une semaine, 10 membres allaient quitter la terre pour Mars. Ils ont comme tache d’y installer une base afin d’y recevoir les membres qui devraient suivent d’ici 100 ans.

Il y avait toujours eu des septiques qui disaient que jamais on ne trouverait près de deux millions de volontaires pour fournir l’énergie aux générateurs. Et même après les premiers tests pour implanter la religion de la fin divine, il y avait encore des sceptiques. Mais maintenant que la première phase avait fonctionnée, il ne restait plus qu’à enclencher la deuxième phase et offrir du support aux nouveaux croyants.

Ce soir, il y aura un banquet et tous les membres de l’organisation des maîtres de l’énergie vont y être. Après tout, deux millions de volontaires ont quand même donné leur vie pour l’organisation. Il est de mise de les remercier avec un banquet bien arrosé.

Serge Cote

26-01-2005